ESPINOGRAPHIQUES

/ ICHTYOGRAPHIES ESPINOGRAPHIQUES /

 

 

L orientale 1

/ L'Orientale /

 

J'avais en tête  une image du Louvre d' Abou Dhabî dessiné par jean Nouvel ; l'ombre d'une coupole aux diaphragmes enlacés, ses projections kaléidoscopiques sur le corps de boites blanches, les reflets du bord de l'eau et puis  les roseaux  du Tigre et de l'Euphrate, la Mésopotamie. 

Sardanapal 1

Je songeais à" La mort de Sardanapal", le grand tableau de Delacroix. J'imaginais son lit comme un radeau divagant au fil de l'eau ( j'en ai même fait l'esquisse, je comptais la glisser dans la toile. j'ai renoncé : trop anecdotique).  Je pensais à  Rimbaud. Je pensais aux Mille et une nuits.

 Abou Dhabî, " le port de la gazelle" littéralement. Me revenait ce fragment de poème, appris enfant : "La biche brâme au clair de lune..."

Me venait une rêverie sur l'écriture, sur le noir et le blanc, l'empreinte sur le sable, la griffure comme d'encre noire. Me venaient, calligraphiques, les courbes arabesques aux murs de Grenade, le chant lointain des luths, la cambrure d'encens des voiles et des sequins... Me venait l'Orientale.

Lefeuvre 171107 8788

 

/ L'Etoile de Lune /

UneOrientale dédiée à Shéhérazade

 

"...et danse...et vole et l'ombre épousée..! Et chante...et geste démesuré pour la lumière de la lune! " Dominique Massini Bynen

 

 

La clameur de Joseph/ La clameur de Joseph  /

Abandonné par ses frères dans le silence du  désert, laissé pour mort au fond d’un puits, Joseph, le fils de Jacob, entrevit le ciel comme il ne l’avait jamais vu. 

 Il connaissait l’immensité lointaine de l’univers, l’infini détachement des nuits criblées de grains de sable, l’étoffe sans rivage des firmaments sans fin.

  Il vit un rond disque d’étoiles. Il s’ajustait à son regard comme l’aurait fait un télescope. Aussi aigu que le sommet d’un cône, bien plus petit qu’un trou d’épingle, Joseph ne faisait plus qu’un avec l’immensité du ciel et le ciel tout entier se confondait en lui.

 Du plus profond du puits, à l’écho des rochers, la clameur de Joseph retentit dans le lointain des sables jusqu’à une caravane de contrebandiers.

Emporté en Egypte, il fut vendu comme esclave. Mais la lumière brillait en lui. Ses chaines bientôt déliées, il devint le surintendant de Pharaon. 

De là son éclat parvint jusqu’à Jacob : il sut que Joseph n’était pas mort au désert, qu’il vivait, qu’il ne faisait plus qu’un avec l’immensité du ciel,  que le ciel tout entier se confondait en lui et qu’il pardonnerait à ses frères..

 

 

 

Cathédrale espinographique / acrylique sur toile/ 80 x 130

/ Cathédrale espinographique /

 Je venais de terminer "Cathédrale". Patrick Polidano  s'apprêtait à la filmer.   Le petit mot que je lui envoyais disait  : "imagine une cathédrale condensée dans une boule de cristal. Imagine la  explosant en un million de bulles  d'irisations espinographiques : un ossuaire gothique dans la galaxie  d'un bain moussant géant! ".

 

 

Espinograohie polidanisiaque 1

/ Cartel en triptyque /

 

Cathédrale espinographique / détail

/ Cathédrale espinigraphique - détail /

 

 

 

 

Mobilis

 / Mobilis in mobile /

Mouvant dans la mouvance. voici la devise du Nautilus. avant qu’il ne s’anéantisse dans la crypte d’un volcan, le sous-marin du capitaine Némo hantait  la ronde profondeur des océans tout autour de la Terre.

  Du fin-fond des fosses abyssales, dans la transparence gothique des algues en cathédrale, l’œil appliqué au hublot des eaux noires entrevoit la lumière du monde.

Elle  brille à leur surface comme un lointain sommet. Dans le babel des eaux, elle ouvre une spirale.

La lumière en point fixe, le chaos s‘ordonne  en galaxie.  une perspective enroulée comme dans dans les miniatures persanes se devine en secret.

 

 

Img 6378 fait copie

/ La clameur de Joseph  /

 

 

Porte gallinatique 12

/ - Cartel - /

 

Porte gallinatique 13

/ - Cartel - /

 

Porte gallinatique 14

/ - Cartel - /

 

Porte gallinatique 15

/ - Cartel - /

 

 

 

 

Noirbyzance

/ /

Composition réalisée à quatre mains avec Joëlle  viaud

 

Easter 1

 / - Cartels - /

 

Detail espino 003

 

Detail espino 004

 / NARTHEX /

 

Detail espino 006

 / Nodus /

 

Detail espino 007

/ Hypogée /

 

Detail espino2

 / Sustentation /

 

Porte gallinatique 621

/  Nodus - en cours - //  au buratelier /

 

 

Img 6775

 

/ L'Orientale / /détail /

 

Img 6781

 

/ L'Orientale / /détail /

Img 6768

/ L'Orientale / /détail /

Au loin du ciel, quand l'eau s'efface d'un trait blanc, les roseaux à l'ancrage se parent d'étendard bleus. 

 

Img 6769

/ L'Orientale / /détail /

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire